Le lac bleu de Hokkaido
Le lac bleu de Hokkaido

Le lac bleu de Hokkaido

Lorsque mes amis m’ont dit qu’aujourd’hui il était prévu d’aller voir « le lac bleu » de Biei, je vous avoue que je m’attendais à voir un joli lac, mais rien d’exceptionnel non plus. En effet, ayant déjà eu la chance d’être allée à des endroits où l’eau est réputée pour sa belle couleur (lac d’Annecy, Croatie, Maldives,…) j’ai naïvement cru que je ne serais pas plus impressionnée que ça. En plus, quand nous sommes arrivés, il pleuvait des cordes, or : temps couvert ⇒ pas beaucoup de lumière + un ciel gris ⇒ eau qui reflète le gris du ciel.

Quelle ne fût donc pas ma surprise de me retrouver nez à nez devant un petit lac couleur bleu électrique

En effet, l’eau n’est pas bleue parce qu’elle est claire, mais elle est bleue car….elle est intrinsèquement bleu 🤣.

Pour être exact, cette eau est riche en aluminium oxydé provenant de la cascade Shirahige en amont, or l’aluminium oxydé émet une lumière bleue lorsqu’il est éclairé, ce qui donne à l’eau cette couleur presque bleue fluo.

En vrai, il y a de la ressemblance, non?

Comme je l’ai déjà dit, il pleuvait des cordes (et ça peut se voir sur la photo d’au-dessus).

Du coup, en attendant que la pluie cesse, nous sommes allés au Onsen (établissement de sources chaudes) d’à côté: Onsen Shirogane (lien google maps ici). Le service client était impeccable (lorsque nous nous sommes garés, un employé est même venu nous voir, sous la pluie, pour nous souhaiter la bienvenue).

À l’intérieur du Onsen, il y avait un sauna ainsi que quatre bassins : un bassin d’eau froide, un bassin d’eau chaude, un bassin d’eau très chaude, mais surtout un bassin d’eau chaude en extérieur très mignon et pittoresque. Je n’ai pas pu prendre de photos de l’intérieur (surtout que dans les bains chauds traditionnels japonais on se baigne nu), donc voici une photo de la porte du côté femme


Après avoir bien profité de notre bain, nous sommes allés sur ce pont pour voir la fameuse cascade Shirahige. (lien ici).

Fun fact :

  • Le lac bleu est techniquement un étang, et il est donc aussi appelé « L’étang bleu de Biei » (mais je trouve ça moins joli ^^).
  • Le lac bleu serait apparu accidentellement lors de travaux visant à prévenir les dommages causés par les coulées de boue du mont Tokachi.
  • Une photo de ce lac est utilisée comme l’un des fonds d’écran de base des ordinateurs Mac.
  • Le pont qui permet d’admirer la cascade est visible depuis le bain en extérieur du Onsen (mais que du côté garçon)
  • Les sources chaudes du Onsen sont réputées comme bénéfiques dans le traitement des névralgies, de l’artériosclérose, des maladies chroniques de la peau et de la constipation.


Nous sommes ensuite retournés au lac pour pouvoir l’admirer de nouveau, mais cette fois en restant sec. Le tour du lac se fait en 5-10 minutes, mais vous risquez d’avoir envie de vous arrêter à chaque pas pour prendre une nouvelle photo, et donc d’y rester au moins 30 minutes/1h.

Tout ça pour dire que ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de voir de l’eau qui rayonne de bleu, (et non pas une eau transparente qui reflète le sable et/ou le soleil) et que je trouve que cela vaut le détour. Ce n’est donc pas pour rien que cet étang est l’un des endroits les plus connus de l’île de Hokkaido.

Informations pratiques :

  • Il n’y a pas de transports en communs pour aller au lac (mais des tours organisés depuis Sapporo existent)
  • Le parking du lac coûte 500¥ par voiture
  • La visite du pont est gratuite
  • Du pont vers le lac, il y a des places de parking gratuites sur le bas-côté (en nombre limité). Il faudra compter 5-10 min de marche supplémentaires pour rejoindre le lac (un chemin de randonnée est aménagé à cet effet).
  • En hiver, de nuit, des illuminations sont installées sur le lac gelé, ce qui vaut le coup d’œil (apparemment).
  • Ce lac est accessible en fauteuil roulant, mais le chemin qui fait le tour du lac est un chemin de terre.
  • Page du site officiel de l’office national du tourisme japonais concernant le lac bleu ici

Merci à tous et à bientôt pour de nouvelles aventures !

じゃあね

Source : site officiel de l’office national du tourisme japonais concernant le lac bleu : https://www.japan.travel/fr/spot/1889/.

12 commentaires

  1. Juliane

    J’adore la façon dont tu racontes tes aventures, toujours avec humour et informations, j’adore ça ! On en apprend tout en rigolant ! Dommage qu’on ne puisse pas être en direct avec toi (◕ᴗ◕✿)

  2. Laptitebill

    Chic ! Je vais de ce pas remplir quelques jerrican de cette belle eau bleu pour remplir ma baignoire et me sentir à la mer en prenant mon bain !
    C’est incroyable l’effet de cette réaction chimique. Magnifiques photos !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.