Distributeur automatique de gâteaux
Distributeur automatique de gâteaux

Distributeur automatique de gâteaux

Un peu de contexte

Pour cet article, laissez-moi vous raconter un peu ma vie (sinon, vous pouvez directement aller voir la section suivante):

Alors qu’un matin je zappais de vidéos en vidéos sur Youtube, je me suis retrouvée nez à nez avec cette vidéo dont on peut traduire le titre en Français par « Distributeurs automatique de gâteaux en boîte de conserve ». Je regarde la vidéo, me disant que ça a l’air fun sachant qu’en plus elle a été filmée au Japon. Je ne vous cache pas que je me suis dit que si le distributeur semble en effet intéressant et qu’il se trouve dans un endroit pas trop difficile d’accès (typiquement dans un quartier de Tokyo), ça vaudrait peut-être le coup d’aller voir ça de plus près lors d’un de mes prochains voyages (voire même en faire un article de blog).

La vidéo commence et là, grosse surprise, je me rends compte que la vidéo est filmée à Sapporo (ma ville de résidence) !

Je me mets à faire des recherches, et je trouve que le deuxième distributeur (celui qui a les gâteaux les plus mignons et les plus appétissants) se trouve pas trop loin du centre ville de Sapporo. Je note le point GPS sur mon téléphone, me disant que j’aurais définitivement l’occasion d’y aller un de ces 4, et je reprends ma petite vie.

En début d’après-midi, je me rends compte que j’ai quand même pas mal de choses à faire en centre-ville, et donc je décide d’y aller tout de suite, histoire que ça soit fait une bonne fois pour toutes.

Je prends le métro, je vais aux différents endroits où je dois me rendre etc… À un moment, je décide que, quitte à être au centre ville, autant inviter un ami à venir manger des ramens avec moi ce soir. Finalement, je finis mes courses vers 17h30, sans aucune nouvelle de mon ami.

N’ayant rien d’autre à faire, je m’en vais marcher un peu dans le coin, et plus précisément faire un tour du côté du distributeur de gâteaux (histoire de faire du repérage, au cas où ça serait intéressant).

La fameuse pâtisserie

Je marche en ville, je me perds un peu, et j’arrive finalement devant cette boutique

Une pâtisserie normale, mais avec une distributeurs automatique de gâteaux à côté de l’entrée

Je vous présente donc la pâtisserie OKASHI GAKU. Cette pâtisserie vend de jolis gâteaux dans son magasin, mais aussi des gâteaux en cannette via son distributeur automatique personnel. Ce soir-là, je n’étais visiblement pas la seule intéressée par cette machine car, le temps que je prenne les photos, j’ai repéré plusieurs passants intrigués s’arrêter quelques instants devant le distributeur.

N’ayant pas de nouvelles de mon ami, et ayant soudain très très très envie de tester ces petites énigmes sucrées (malgré le prix élevé), ma curiosité l’emporta. J’ai donc acheté deux cannettes et je suis directement rentrée chez moi pour les déguster sans demander mon reste.

Tiramisu 800¥. Shortcake à la fraise 980¥
Donc environs 6€ et 7€ pour 250ml

Et voilà ! C’était l’histoire de Kyarin qui a réussi, en une seule journée, à apprendre l’existence d’une rareté japonaise et à aller l’inspecter de plus près! Qu’est ce que je ne ferais pas pour vous apporter du contenu de qualité (ainsi que manger des desserts 🍰 ) ! 😋


Sans plus attendre, passons à la dégustation ! 🍽

Le shortcake à la fraise

Très élégant
Ça s’ouvre comme une vrai canette de soda
Quand on ouvre, il y a une petite fraise qui pointe le bout de son nez, comme dans la vidéo
🍓🍓🍓
La cannette est en fait faite en plastique transparent ! Les fraises que l’on voit sont les fraises que l’on va réellement manger 😁
On peut bien voir la quantité de gâteau restant à travers le plastique
Il en reste un peu…
Et hop, disparut comme par magie !
Même vide, la boîte est jolie

Verdict :

Eh bien, c’est le meilleur shortcake à la fraise que j’ai mangé depuis mon arrivée au Japon.

La crème n’est pas trop sucrée et très bonne, il y a de bonnes fraises en quantité raisonnable (pour une fois), le gâteau vanille est moelleux … je ne m’attendais pas à une si bonne qualité.

Après, je vais être honnête avec vous, j’ai un peu de mal avec les shortcakes de manière générale, surtout au Japon. Même si celui-ci est très bon, il n’empêche que, comme avec tous les shortcakes d’ici, la crème chantilly est présente en de telles quantités que ça finit par en être écœurant. En plus, dans ce type de gâteau, il n’y a pas vraiment d’acidité pour contrecarrer le côté « sucré et gras ».

(Moi personnellement, je trouves qu’il serait plus honnête envers le consommateur d’appeler les shortcakes « crème chantilly et accompagnements »)

Petit conseil du coup : si comme moi vous aimez vos gâteaux pas trop « plein de crèmes », méfiez-vous des desserts japonais non traditionnels ! En effet, les Japonais en sont très très friands, et il n’est pas rare d’acheter un gros gâteaux qui se révèle être 60% de crème fouettée (comme on peut le voir ici avec ces gâteaux roulés).


En conclusion : Malgré son prix élevé, c’est un gâteau très beau, très amusant à manger, et excellent pour un shortcake. À tester une fois, pour l’expérience et le goût. Quand mon père pourra enfin venir me voir, j’irai lui en acheter sans hésiter une seule seconde (car je sais que c’est un grand amateur de crème chantilly).

Le Tiramisu

Les Tiramisu, c’est trop bon comme gâteau, mais aussi très fourbe. En effet, l’amertume du café et le côté spongieux du biscuit trempé contrebalance à merveille la crème à la mascarpone onctueuse et sucrée. Chacun de ces éléments séparés serait vite écœurant, mais combinez-les et vous avez un dessert incroyablement délicieux et addictif.

Trêve de bavardage, voyons si la pâtisserie OKASHI GAKU réussit à relever ce défi culinaire :

Aussi une jolie présentation sous le couvercle, avec du cacao en poudre
Un crème très onctueuse
Les ronds noirs sont comestibles ! Ce sont des morceaux de gelée au café ☕️
Cette boîte là aussi est transparente. De plus, la couche du milieu contient des pépites de chocolats, surprenant le goûteur avec un changement de texture et un goût agréable
Vue du dessus
Victime de son succès, le tiramisu a été englouti rapidement

Verdict:

C’est trop bon. Juste top. La crème est onctueuse et les ronds de gelée au café ainsi que les pépites de chocolats au milieu rendent la dégustation très divertissante gustativement parlant. Le côté canette transparente est définitivement drôle et original. Le prix est assez élevé, mais on sent bien que cette boutique a une réelle maîtrise de la pâtisserie. Même en France, une telle qualité de tiramisu ne se trouve pas facilement.

Conclusion : Heureusement que ce distributeur n’est pas à côté de chez moi, sinon mon porte-monnaie et mon estomac en pâtiraient. Je recommande chaudement pour tout amateur de tiramisu.

Le mot de la fin

Je vous avoue que quand j’ai vu le distributeur et le prix, je me suis dit que c’était probablement de la poudre aux yeux et que j’allais me faire avoir. J’ai donc été agréablement surprise de voir que, outre le côté original des canettes, ces gâteaux étaient en eux-mêmes très bons.

Le côté distributeur m’a beaucoup plu. Pour l’originalité déjà, mais aussi pour le transport facile des gâteaux jusqu’à chez moi, ainsi que le fait que ça m’ait évité de rentrer dans le magasin. En effet, outre le bénéfice par rapport au Covid, il est personnellement un peu plus reposant pour moi de prendre mon temps pour comprendre comment fonctionne un distributeur plutôt que de rentrer dans un magasin et de tenter de communiquer avec des employés ne parlant probablement pas anglais.

Maintenant que j’ai testé ces gâteaux, je suis tout de même curieuse de goûter aux gâteaux qu’ils vendent à l’intérieur (et de vérifier s’ils ne sont pas moins chers)… Je vous tiendrai au courant !

Fun Fact : Quand j’ai acheté mes gâteaux, il faisait -8°C dehors, or les gâteaux sont gardés à la température de 5°C… du coup le distributeur chauffe son contenu 🔥 ! 😅

D’autres distributeurs à gateaux

Pour ceux qui n’aurait pas la chance de venir à Sapporo mais qui veulent quand même ces bons desserts en cannette, il existe en fait d’autre machines du même type opérées par des pâtisseries du même groupe. Il y en a dans la ville de Asahikawa, à Hokkaido, mais aussi à Tokyo et Osaka (pour plus d’information sur leur emplacement exact, c’est ici).


Sur ce je vous fais de gros bisous !

À bientôt pour de nouvelles découvertes !

またね !

Sources :

  • Site officiel de la pâtisserie Okashi Gaku ici (en Japonais uniquement par contre)
  • Lien Google maps de la pâtisserie ici
  • Chaîne YouTube de celui qui m’a inspiré ici (et sa vidéo ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.