滝 Cascades, Dragons et Pokémons
滝 Cascades, Dragons et Pokémons

滝 Cascades, Dragons et Pokémons

Le kanji 滝 est le kanji de la cascade. Si on le regardons de plus près et qu’on le décortique, on se rend compte qu’il est composé de plusieurs éléments identifiables : la clef de l’eau 氵 ( c’est une des abréviations possible du kanji eau : 水) et le kanji du Dragon : 竜

竜, le Dragon électrique

Commençons donc par analyser le kanji du dragon (qui peut signifier aussi impérial). Nous avons le kanji de debout en haut : 立, ainsi que un symbole qui ressemble au Kanji rizière 田 avec une petite queue fourchue en bas ( le livre d’Yves Maniette les Kanjis dans la tête, associe ce symbole à l’électricité pour une plus grande simplicité d’apprentissage. Pour que l’idée d’électricité découle de ce symbole, Mr Maniette propose de s’imaginer un long câble électrique au milieu d’une rizière qui aurait pour but de capter les éclairs et de les convertir en précieuse électricité).

Debout + Électricité = Dragon ?…… Moi personnellement, quand je vois cette équation je pense tout de suite au jeu Zelda Breath of the Wild©, avec le dragon Rordrac. En effet, tous les matins, celui-ci s’élève de tout son long (debout donc) hors du lac où il passe la nuit (lac situé en haut d’une cascade, tout est lié je vous dis!), et envoie des boules d’électricité à quiconque essaye de s’approcher.

Après, des Dragons électriques il y en a un peu partout dans les jeux vidéos, les anime, et autres contenus multimédias. À vous donc de vous créer une image mentale qui vous parle avec le dragon de votre choix.

Eau + Dragon = Cascade?

L’eau on connaît, le dragon on vient de voir… mais comment diable allons nous faire pour que cela nous évoque une cascade ?

Le livre Les Kanjis dans la tête (sur lequel je me base pour apprendre mes kanjis) propose une petite histoire mnémotechnique. Sauf que moi, je vous propose plutôt d’utiliser la légende chinoise qui a inspirée les développeurs de Pokémon©.

En effet, j’ai appris dans la vidéo YouTube de Links the sun Point culture : Les Pokémon 3 que ce n’est pas une coïncidence si le pokémon Magicarpe (pokémon qui représente une carpe et qui est très très faible) peut évoluer en Léviator (pokémon représentant un dragon et qui est extrêmement puissant).

Magicarpe
Léviator

Dans la mythologie chinoise, il existe une légende qui décrit comment des carpes ont réussi à se changer en majestueux dragons. Pour se faire, elles sont allées à la cascade du fleuve jaune intitulé « la porte du Dragon », puis ont entrepris de remonter cette cascade de la seule manière qu’elles le pouvaient : en sautant. Après de nombreux essais les carpes qui étaient parvenues en haut retrouvaient leurs efforts récompensés car elles se métamorphosèrent soudainement… en Dragon. 🐉🐲

La cascade de la porte du Dragon

La carpe étant un poisson très commun, et le dragon étant le symbole de la famille impériale chinoise, cette légende est en réalité une métaphore de l’ascension sociale. En effet, cette légende veut transmettre l’idée que si un individu de basse classe sociale fournit énormément d’efforts, et malgré les dangers, il pourra potentiellement s’élever socialement jusqu’au statut le plus haut : celui d’empereur.

Cette idée d’efforts récompensés est d’ailleurs reprise dans le jeu Pokémon© : Magicarpe est extrêmement faible et ne peut que faire des petits sauts sur place (qui ne font aucun dégâts à l’adversaire), mais si le joueur prend la peine de fournir malgré tout les nombreux efforts nécessaires pour faire évoluer son Magicarpe, celui-ci est récompensé par l’obtention d’un des pokémon les plus puissants du jeu, surnommé « le dieu de la destruction »: Léviator.

Unique attaque de Magicarpe : des petits sauts sur place 😅 (gif issu du jeu Pokémon Go©)

Revenons donc à notre Kanji : En conclusion, quelle Eau peut transformer en Dragon ? La Cascade de la porte du Dragon bien sûr !

Association mentale effectuée, mission réussie !

Avec ceci, j’espère que vous aussi, lorsque vous verrez 滝 apparaître, vous aurez un petit sourire aux lèvres en pensant à des Magicarpes remontant des cascades 😁


Voilà voilà! J’espère que cet article vous aura aidé, ou du moins intéressé.

Sur ce je vous dis à la prochaine !

じゃあね


Sources :

7 commentaires

  1. Melissou

    Super article ! C’est amusant qu’ils se soient inspirés de la mythologie chinoise pour le leviator. Dans la version européenne, j’imagine que le nom « leviator » a été choisi en référence au Léviathan, un monstre marin de la mythologie phénicienne et qui est évoqué plusieurs fois dans la bible

  2. Elias

    Waoouuu!

    ton rapprochement dragon = cascade est assez hyperbolique, mais tient la route.
    Moi jáurais dit dragon = feu = eau chaude = douche, mais comme la douche descend en cascade, les deux raisonnements se completent.

    Bravo pour ces blogs. ton effort est tres louable, et le resultat impressionant

    Hang in there

  3. Laptitebill

    Si l’on fait de petits sauts jusqu’à la porte de Choisy il arrive que l’on croise des enseignes comme « Le palais du dragon », ou l’on peut manger de délicieuses carpes sauce aigre-douce. Mais ça, c’est une autre aventure.
    Merci Kayrin pour ce petit article fort symphatique sur le kanji.

  4. Ping :Les Kanjis, définition, utilité et mon apprentissage personnel – Au Japon avec Kyarin

Répondre à Melissou Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.